Athénée Royal d'Esneux Athénée Royal d'Esneux rue de l'athénée, 6 4130 Esneux ar.esneux@sec.cfwb.be
Accueil
  Généralités  
Etudes
Projets
Activités
Voyages
Rhétos
Théâtre
Amicale
Profs
Elèves
Anciens
Fondamental
Calendrier
Contact
Tournoi d'éloquence
 
Vendredi 27 janvier 2012
 

Pour la première fois à l'Athénée royal d'Esneux
Un tournoi d'éloquence
Une organisation de Sylvie Englert
Avec la participation du service des affaires pédagogiques de la Communauté française
sur le thème
Telle est la question ...

L'éloquence est l'art de s'exprimer en public de façon convaincante. Captiver son auditoire, pouvoir traiter de manière argumentative et oratoire un sujet donné: tels étaient les enjeux pour les élèves de 5e et 6e années de l'Athénée royal d'Esneux.

Le compte-rendu des élèves de 6e "Arts d'expression"

Aujourd’hui, l’éloquence est à nouveau à la mode et, çà et là, les tournois fleurissent. C’est une évidence: maîtriser l’art de l’oratoire importe beaucoup dans la formation d’un adolescent, non seulement dans le cadre de ses études, présentes et futures, mais aussi à plus long terme, au niveau de la maîtrise de soi, de l’assurance en public et du développement du sens des responsabilités. Cette maîtrise de la parole, également, exerce la mémoire, affine le sens de l’observation, l’esprit critique, l’imagination, les compétences en expression et en communication .

Face à cette mouvance oratoire, face à ces objectifs, quoi de plus naturel pour l'Athénée royal d'Esneux que de ... relever le défi! Ainsi, ce vendredi 27 janvier à 20h00, notre école a présenté son premier tournoi d'éloquence, organisé par Sylvie Englert, professeur de français.

Le thème se voulait libre et ouvert: "Telle est la question...", afin d’encourager la créativité de chaque élève, afin que chacun puisse exprimer sa vision personnelle quant à cette fameuse "question", allégorie de l’important, de l’essentiel aux yeux de nos jeunes… Cet "essentiel" a été ouvertement fondamental (pour Mélanie Jacob, posant le dilemme du destin et de la liberté, pour Laurent Gabriel, qui face à une réalité sombre se demandait s'il valait encore la peine de donner la vie, pour Sébastien Covolo, traitant de la place du rêve et de l'espoir dans notre vie, ou encore pour Romain Hallet, lauréat de ce tournoi, osant la fameuse question: "Qui suis-je ?"). Cet "essentiel" a été  également saugrenu en apparence, mais aboutissant lui aussi à des conclusions philosophiques (Julien Sferlazza, en nous parlant du chemin de vie de son grand-père, a abordé les thèmes importants des valeurs, du deuil et du but de l'existence). Cette fameuse question a même été totalement remise en cause (Max Morgan a tenté de nous démontrer que se poser des questions était bien inutile…).

Assurée par les élèves de 5e et 6e années de l'option "arts d'expression", la présentation était complète: déroulement de la soirée, texte et personnalité de chaque candidat, accueil de chaque membre du jury.

Et justement, parlons-en du jury! Les personnalités politiques de la région, les spécialistes extérieurs à l'Athénée royal d'Esneux et les membres de la direction de notre établissement en ont fait une équipe pour le moins prestigieuse! Ce jury, présidé par Madame la Préfète, a rendu un classement cohérent où chaque candidat a pu trouver sa place (6e et 5e places ex aequo: Mélanie Jacob et Max Morgan, 4e place: Julien Sferlazza, 3e place: Laurent Gabriel, 2e place: Sébastien Covolo et 1re place: Romain Hallet) et a attribué le prix de l'improvisation à l'élève ayant le mieux répondu à la question d'improvisation qui, après chaque discours, était posée par la Présidente du jury. Laurent Gabriel a remporté ce prix.

Il nous reste à parler d'un élément constitutif de la réussite de ce tournoi d'éloquence: le public! Car lui aussi a décerné un prix à son candidat favori (Julien Sferlazza). Nombreux, attentifs et... plus que satisfaits (dit-on...), les membres de notre public étaient bien là cette année... Nous leur fixons d'ores et déjà rendez-vous, à eux et à vous tous, l'année prochaine pour le deuxième tournoi d'éloquence de l'Athénée royal d'Esneux !

Le Jury

  • Madame Laura Icker, Bourgmestre d'Esneux
  • Madame Christie Morréale, Sénatrice et échevine de la Jeunesse et des Sports
  • Monsieur Bernard Marlier, Président du CPAS et Conseiller communal en charge de l'Instruction
  • Madame Jeannine Paque, professeure honoraire à la Haute écle Charlemagne (section régendat littéraire) et chargée de la supervision didactique des étudiants de l'agrégation en langues et littératures romanes
  • Mademoiselle Kerstin Foret, professeure de français à l'Athénée royal d'Aywaille
  • Monsieur Pierre Georis, Président de l'Amicale "Les amis de l'Athénée royal d'Esneux"
  • Madame Marie-France Granier, professeur honoraire à l'Athénée royal d'Esneux
  • Monsieur Pascal Croughs, Directeur de la section fondamentale de l'Athénée royal d'Esneux
  • Madame Françoise Julien, Coordinatrice à l'Athénée royal d'Esneux
  • Présidente du Jury: Madame Catherine Lemal, Préfète des études à l'Athénée royal d'Esneux

Le commentaire de Madame Granier, jury & professeur honoraire

Ce vendredi, je me suis rendue à l’invitation de ma jeune collègue Sylvie Englert sur mon ancien lieu de travail, l’Athénée royal d’Esneux, pour y être jury du premier tournoi d’éloquence de l’établissement! Un honneur que je n’ai pas refusé.

Dès l’entrée, le grand style, une hôtesse (Sylvie Piette, élève de 5e option arts d'expression) amenait chaque membre du jury vers la classe où nous allions délibérer. Et là, nous attendait une véritable réception. Deux jeunes gens de la section cuisine nous offraient à boire et nous présentaient des zakouskis recherchés. Un régal! J’ai cru qu’on me confondait avec la Reine…

Le jury est arrivé peu à peu, j’y ai retrouvé des romanistes bien sûr dont Madame Pâque que j’avais eue comme collègue aux Rivageois et qui venait régulièrement voir les stagiaires que j’acceptais bien volontiers au sein de mes classes. Quand nous fumes tous rassemblés et abreuvés, on nous installa dans la salle des fêtes en une première ligne bien impressionnante surement pour les élèves qui allaient se succéder sur la scène. Sylvie avait trouvé une tâche pour chacun de ses élèves: certains présentaient le tournoi dans son ensemble, d’autres sont venus présenter à leur façon chaque candidat.

Belle entrée en matière, bien sympathique et humoristique. De plus, l’exercice paraissait ainsi un peu moins individuel, les candidats semblaient soutenus par leurs condisciples et je suppose que cette présentation bon enfant les mettait un peu à l’aise avant d’affronter le…jury! Et avant de subjuguer la salle, car la salle était pleine, de parents, d’amis, de condisciples, de professeurs en fonction et retraités, et des amis de l’Athénée. Petit détail encore sur la préparation de ce tournoi d’éloquence: tous les élèves ont dû écrire un texte sur ce thème tiré de Shakespeare "Telle est la question" qui a donc fait l’objet d’un gros travail de classe, mais seuls les volontaires se présentent en public!

Une de mes surprises fut de ne voir qu’une jeune fille parmi les candidats, car en général, les filles sont plus à l’aise dans l’art de la parole. L’autre excellente surprise fut de les découvrir tous si exceptionnels! Malgré le stress qui est apparu chez tous, la qualité des textes et des idées était au rendez-vous et nous avons passé grâce à eux une vraiment bonne soirée. Ils nous ont surpris, ils nous ont fait rire, ils nous ont émus, vraiment des artistes!

Après les six prestations, coupées par un entracte pour la décontraction, le jury s’est réuni pour délibérer. Dans notre salle nous attendaient toujours les jeunes étudiants en cuisine avec toujours des boissons et cette fois de superbes sandwichs pour que nous soyons dans les meilleures conditions possibles pour confronter nos avis. Certes, pour évaluer les candidats, le jury s'est basée sur une grille critériée - ainsi, l'évaluation était plus "objective", Mais, quand même, chacun avait ses préférences personnelles.Et on s’est empoigné! Chacun défendant son poulain, ses valeurs. Les sensibilités très différentes en présence ont donné lieu à un échange d’idées très riches, mouvementés et sympathiques! Finalement, les scores établis, il nous restait à les proclamer et c’est Madame Lemal, préfète de l’Athénée d’Esneux et présidente du jury qui le fera, aidée de Madame Julien.

Ces 6 élèves peuvent être fiers de leur travail, aucun n’a démérité. Ils se sont jetés sans filet dans l’expérience, pas d’exemples chez leurs aînés… mais ils ont osé! Bravo à leur imagination et leur sensibilité et merci de nous avoir laissé découvrir une part d’eux-mêmes. Ce fut un grand moment.

Marie-France Granier

Les candidats qui ont relevé le défi

Mélanie Jacob
5e
Sommes-nous les maîtres de notre destin ou de simples pantins?
Lire le texte
Laurent Gabriel
6e
Etre ou ne pas être papa?
Lire le texte
Sébastien Covolo
5e
Rêver, pour quoi faire?
Lire le texte
Romain Hallet
6e
Qui suis-je?
Télécharger
Max Morgan
6e
??
Lire le texte
Julien Sferlazza
5e
Le chemin de la vie
Lire le texte

Les textes seront publiés très prochainement!

Les prix

1er prix
  Romain Hallet
2e prix
  Sébastien Covolo
3e prix
  Laurent Gabriel
4e prix
  Julien Sferlazza
5e prix ex-aequo
  Mélanie Jacob & Max Morgan
     
Prix de l'improvisation
  Laurent Gabriel
Prix du public
  Julien Sferlazza

Tous ceux qui ont contribué au succès de ce projet

  • Hélène Bourseaux , Amandine Dupont, Pauline Laloux, Eloïse Morel, Estelle Poot et Dylan Zivic, de la 6e année "Arts d'Expression", qui ont pris en charge la présentation générale de la soirée.
  • Alizée Compère, Juan Carlos Funes, Gaëlle Liégeois, Lise Piette, Vincent Roose et Quentin Servais, de la 5e année "Arts d'Expression", qui ont assuré la présentation des candidats.
  • Jonathan Wuilmart, de la 6e année option "Agent d'éducation", qui a géré avec brio l'animation sonore,
  • Monsieur Kotula et Madame Antoine, assistés des élèves de la section cuisine, pour la partie dégustative de la soirée
  • Monsieur Pascal Chardon et les élèves de la section technique électronique, pour l'installation des éclairages et de la sono,
  • Les professeurs de français du degré supérieur: Madame C. Fagard et Monsieur Pierre Claes
  • L'amicale pour son soutien financier et organisationnel.

Les photos

 
Pour télécharger les photos (ou certaines photos)n cliquez sur ce lien

 

L'affiche

©2004 Copyright AREsneux - Réalisation : Georgette Sante & Laurent Dasthy