Athénée Royal d'Esneux Athénée Royal d'Esneux rue de l'athénée, 6 4130 Esneux ar.esneux@sec.cfwb.be
Accueil
  Généralités  
Etudes
Projets
Activités
Voyages
Rhétos
Théâtre
Amicale
Profs
Elèves
Anciens
Fondamental
Calendrier
Contact
Georgette Sante
 

Portrait de Georgette

Qui ne connaît pas Georgette dans cet établissement? (et j’imagine dans l’autre aussi !) car Georgette est en partie double: d’un côté l’athénée d’Esneux, et de l’autre celle de Fragnée pour ce qui concerne les dernières années.

D’un côté ses cours de traitement de textes, remaniés chaque année, suivant les dernières évolutions des programmes informatiques; ce qui n’est pas chose aisée et de l’autre l’intersténo, organisme international des pros du traitement de texte dont elle est la présidente du jury et qui organise tous les deux ans un championnat inter-pays chaque fois dans un pays différent (en 2013 en Belgique!) ce qui l’oblige à retrouver ses collègues dans tous les coins du monde pour la préparation puis pour le concours: deux axes de sa vie qui se rejoignent bien sûr mais oh combien prenants!

Si dans sa vie professionnelle elle est en partie double, avec ses enfants, elle est en partie triple ... Et avec ses gendres et ses petits enfants…Je n’arrive plus à compter!

Bref elle est partout, s’occupe de ses élèves, de ceux des autres quand ils sont dans le centre cybermédia qu’elle maintient vaille que vaille, entre deux réunions! Rejoint ses collègues de l’intersténo un peu partout dans le monde, de la Tchèquie à la Chine, de Rome à Paris en passant par le Danemark etc. Une vie trépidante pendant laquelle elle a quand même réussi à rencontrer Joseph, entre deux avions! Elle l’emmène le plus souvent avec elle dans ses périples et prend le temps de s’occuper d’elle (un peu) entre deux appels de gsm. Elle s’occupe activement de ses petits enfants et reçoit ses enfants entre deux sms. Elle voit aussi régulièrement ses copines, les emmène au cinéma ou au théâtre après une série de mails.
Bref, du vif argent, un lutin sautillant, voilà l’image qu’on retiendra d’elle ou un "lapin agile", comme l’a surnomme Ingrid, qui court sans cesse pour rattraper le temps et enrichir sa vie! Car en plus, Georgette est curieuse de tout, veut tout connaître et refuse de renoncer à une possible qui s’offre.

Dans ces conditions : comment arrêter?

Et malgré tout cela, impensable mais vrai, elle m’a quand-même dit un jour qu’elle se demandait de quoi elle peuplerait ses journées, une fois retraitée! "Toi, tu as le théâtre, la peinture; mais moi?" Je pense que malgré tout, s’arrêter après un métier aussi prenant, c’est pour chacun d’entre nous un monde qui s’arrête et une grande interrogation. J’ ai donc écrit en m’inspirant un peu de Bernard Dimay : La complainte de la retraitée (lire).

Marie-France Granier

 

©2004 Copyright AREsneux - Réalisation : Georgette Sante & Laurent Dasthy