Athénée Royal d'Esneux Athénée Royal d'Esneux rue de l'athénée, 6 4130 Esneux ar.esneux@sec.cfwb.be
Accueil
  Généralités  
Etudes
Projets
Activités
Voyages
Rhétos
Théâtre
Amicale
Profs
Elèves
Anciens
Fondamental
Calendrier
Contact
Equipe éducative - Historique - Les préfets - Découvrez Esneux
 
  60 ans d'histoire de l'Athénée Royal d'Esneux  
 


En 1954, des personnalités esneutoises créèrent un comité avec l’appui de M. Spineux, ancien bourgmestre d’Esneux et du conseil communal. L’objectif de ce comité était de persuader le Ministre de l’Instruction publique d’autoriser la réation d’une école moyenne à Esneux.

Ce comité était composé de M. & Mme Delhaye, M. & Mme Michel, MM. Andrien, Constant, Genot, Halleux, Lekeux, sans oublier le très actif Félix Poncelet, qui devait devenir le président-fondateur des "Amis de l'Athénée royal d'Esneux" (Amicale) .

1956 - Le Ministre de l’Instruction publique décide la création d’une école moyenne avec section préparatoire et gardienne. La construction de cinq premiers pavillons préfabriqués fut entreprise en juillet 1956 mais, en attendant, l’administration communale mit à la disposition du nouvel établissement, l’ancienne école communale Libert, l’école communale des filles «Sur le Mont», l’école communale du Vieux Thier et le Château Lavaux. Quant à la direction, elle put utiliser le bureau du bourgmestre tandis que le secrétariat trouvait refuge au premier étage du bâtiment de l’administration communale. La première année qui débute en septembre 1956, il y eut une 6e latine, une 6e moderne, une 1re technique A3 et une 2e familiale.

1957 - Le 7 janvier 1957 a lieu la première réunion des parents. En février, paraît le premier numéro de la revue de l’école, baptisée «Arc-en-ciel». Le 29  avril, nous occupons les locaux nouvellement construits. L’Etat reprend officiellement tous les bâtiments scolaires communaux ainsi que la gestion du personnel y attaché. En septembre, le restaurant scolaire est ouvert et les ministres Collard et Vanaudenhove nous rendent visite.

1958 - En mars, une section dramatique est créée et le premier spectacle théâtral est présenté: «La Farce de Maître Patelin». C'est le début d'une grande saga. Pour en savoir plus sur 50 de théâtre à l'Athénée royal d'Esneux, consultez nos pages "Théâtre" avec un historique détaillé et quelques photos. Histoire du théâtre à l'A.R.Esneux.

1959 - Six nouvelles classes sont construites ainsi que le préau couvert, un terrain de basket-ball est aménagé, de même que les chemins intérieurs, un « plan vert » est réalisé. L’Etat achète l’ancien hôtel particulier «La Chaise de Poste» afin d’y installer un pensionnat pour jeunes filles (entré en service en septembre suivant Arrêté royal du 8 mai 1959). La quatrième technique A3 est créée.

1960 - Une deuxième professionnelle A4 est créée.

1961- Création de l’Athénée royal d’Esneux avec une 3e latin-grec, une 3e latin-mathématique, une 3e moderne scientifique et une 3e moderne économique.Construction de 8 nouvelles classes. L’Ourthe envahit l’école pour la première fois: l’architecte Thoelen est chargé d’établir un avant-projet de bâtiments définitifs.

1964 - En juin, sortie des premiers rhétoriciens (dont Bernard Rentier, actuel recteur de l'Université de Liège).

1965 - Acceptation du projet de bâtiments définitifs. Premières démarches pour la création d'un internat pour garçons.

1968 - Extension des bâtiments préfabriqués et création de 6 nouvelles classes. Monsieur Emile-Henri Genon renoue avec la tradition du théâtre (voir rubrique Théâtre / Historique).

1970 - Deuxième inondation de l’école. Fin de l’occupation du Château Lavaux.

1971 - Octroi des crédits pour la construction du bâtiment définitif.

1973 - L'internat affiche complet, la préfète, Madame Vardaï doit refuser des inscriptions. Elle sollicite la permission d'occuper certains locaux du Rond Chêne ce qui sera accordé pour la rentrée de septembre 1973.

1975 - En février, début des travaux de construction du nouvel athénée.

1977 - Le 23 février , occupation des nouveaux locaux par les élèves du général tandis que les classes du technique et du professionnel continuent à occuper les RTG et les anciennes écoles communales. 760 élèves fréquentent l'Athénée d'Esneux, dont 341 à l'école fondamentale. A l'occasion des festivités du 20e anniversaire, une pièce de théâtre est présentée par la troupe de l'Athénée (Le Bourgeois gentilhomme, le 29 avril) et un bal est organisé dans les nouveaux locaux, animé par la formation Jo Barney (7 mai)

1978 - En avril, inauguration officielle du bâtiment central. En septembre, introduction de l’enseignement rénové dans le secondaire: l’athénée forme, avec l’Athénée royal d’Aywaille, un centre d’enseignement secondaire (CES).

1979 - En mars, premier (?) échange linguistique avec l'Allemagne sous la houlette de M. Jean Cultiaux. En collaboration avec l'Académie de Musique d'Aywaille, l'athénée offre un type d'humanité orienté vers la musique. tous les cours se donnent à l'Athénée, les cours généraux pendant la journée et les cours de musique dans l'horaire de l'Académie.. L'horaire de jour est allégé.

1980 - L’enseignement secondaire de l’Etat est organisé en districts éducatifs; l’Athénée fait partie du district n° 9, Liège A (Arrêté royal du 2 avril 1981 portant création et organisation; Arrêté ministériel des 24, 27 & 30 avril 1981). Le 24 décembre, paraît l’Arrêté royal relatif aux centres d’enseignement secondaire et fixant le plan de rationalisation et de programmation de l’enseignement secondaire ainsi que les Arrêtés ministériels du 10 juin 1981.

1981/1982 - L’Athénée fête ses 25 ans d’existence

1982 - Ouverture de l'internat garçon dans une villa louée. André Colinet, nouveau préfet de l'établissement, s'inquiète des conditions de sécurité pour les cours techniques et professionnels. Aidé de M. Albert Ratz, il met sur pied le projet de construction d'un bâtiment technique.

1983 - A l'occasion des journées portes ouvertes de l'Athénée, Marie-Paule Peetermans, Alain Decerf et Philippe Clobus inaugurent un concours de play-back qui fera venir les foules pendant plusieurs années.

1984 - Début des travaux du bâtiment technique. Acquisition d'une villa avenue Montéfiore pour accueillir l'internat des filles. Les garçons déménagent à "La Chaise de Poste". Après une courte éclipse, le rideau rouge vivre à nouveau à l'Athénée grâce à Albert Lenaerts.

1985 - En septembre, les travaux du bâtiment technique sont pratiquement terminés et les élèves occupent le bâtiment. C'est un record en la matière. En avril, Anne-Marie Erwoinne inaugure le voyage de fin d'études des rhétoriciens.

1986 - 30e anniversaire et inauguration du bâtiment technique. Philippe Clobus met sur pied un chorale "Les 40 Moutards"; assisté d'André Meurice et de Guy Harmel, il enregistrera un disque.
C'est en 1986 également qu'est tentée une nouvelle expérience: le foot-études.

1987 - Les premiers ordinateurs (des Commodores 64) arrivent à l'athénée.

1988 - Mauricette Geller, élève dans la section SPORT-ETUDE de l'Athénée est sélectionnée pour les jeux olympique de Séoul. Le lundi 28 novembre à 4 h 30, des cambrioleurs déçus de ne pas trouver de butin, mettent le feu au bâtiment principal. Les dommages de cet incendie sont estimés à plus de dix millions de francs.

1989 - En mars, Georgette Sante, aidée de ses élèves, organise le championnat interscolaire et professionnel de sténodactylographie dans les locaux de l'Athénée; la remise des prix aura lieu lors des journées portes ouvertes. Maurice Ligot compose un logiciel d'étude du clavier pour les élèves du cours; ce logiciel est présenté aux journées portes ouvertes.

1990 - Jean-Marie Bastin reprend le flambeau abandonné par. A. Lenaerts, parti à la retraite: la section dramatique est plus vivante que jamais.

1991 - Un rapport établi par le Service régional d'Incendie de la Ville de Liège menace nos deux internats situés avenue Montéfiore, aux numéros 65 et 112; ils sont déclarés dangereux en cas d'incendie et non conforme à la norme belge.

1992 -Josiane Gérard-Boulanger, qui coordonne le voyage des rhétoriciens, inaugure deux activités qui deviendront des classiques: le "souper retrouvailles" pour les anciens rhétos et le "tournoi de belote".

1993 - Dernières grandes inondations qui affectent l'ensemble des bâtiments scolaires et plus particulièrement les constructions en RTG de l'école fondamentale qui sont définitivement inoccupables. De janvier à juin, les élèves sont hébergés au Rond Chêne. G. Sante reprend l'organisation du voyage de fin d'études des rhétos qui organisent, en novembre, le premier cabaret.

1994 - Malgré les efforts consentis pour améliorer la sécurité, la décision tombe: les internats doivent être fermés. Occupation des nouveaux locaux par la section fondamentale. Premier ordinateur multimédia: un prix obtenu par les élèves du cours de géographie de 1re lors de la participation à un concours organisé par la firme Melitta.

1995 - Les élèves de première apprennent les " gestes qui sauvent " grâce à un programme d'éducation à la Santé soutenu par l'Université de Liège (services d'anesthésie et de réanimation des professeurs Lamy et Micheels). En l'an 2000, tous les élèves de la 1re à la rhéto auront reçu cette formation!
En septembre, Madame Jacqueline Ravet remplace le préfet Francis Brasselet, appelé au Ministère.
Francis Brasselet avait eu l'idée de créer un section "Arts d'expression" et l'ARE a le plaisir d'inscrire 11 élèves dans la 3e année qui s'ouvre donc le 1er septembre 1995. Monsieur Jean-Marie Bastin, professeur de français, mais aussi animateur du "Théâtre de l'ARE", prend en charge ses cours particuliers.

1996 - Mesdames Jeannine de Bouharmont et Michèle Heneffe et leurs élèves de 2e option scientifique, remportent le 1er prix du concours organisé par l'assureur UAB en partenariat avec le WWF avec un projet de protection des chauves-souris. Avec une partie de l'argent obtenu, création d'une réserve éducative dans l'ancien verger situé derrière le bâtiment principal (voir historique particulier).
Madame Marie-France Granier assure les cours d'arts d'expression dans la classe de 4e qui vient de s'ouvrir.

1997 - Encouragés par leur professeur de français, M.-Fr. Stainier, les élèves de 3e  générale participe au c oncours sur l'espace organisé par le Lion's club d'Aywaille. Stéphanie Marcourt remporte le 1er prix soit un stage de trois jours à l'Euro Space Center de Redu pour toute la classe. Lors de la remise de prix, les élèves rencontrent le premier cosmonaute belge, Dirk Frimout.

1998 - Madame Jeannine de Bouharmont participe, fin août, à la nuit européenne de la chauve-soursi et organise des activités à l'école. Un nouveauté qui perdurera.
Premiers diplômés de la section "Arts d'expression".

1999 - Motivés par leur professeur, J. de Bouharmont, les élèves de première générale participent au concours européen du jeune consommateur organisé par le Crioc et remportent le premier prix national et le premier prix européen devant l'Autriche et l'Italie grâce à la réalisation d'une brochure sous forme d'un jeu électro sur l'euro.
En septembre, inauguration du centre Cybermédia offert par la Communauté française.

2000 - En mai, première participation des élèves de Jeannine de Bouharmont à l'Expo-Sciences organisée à Bruxelles par les Jeunesses scientifiques de Belgique; les élèves de 2e option scientifique remportent le prix Baxter avec leur projet sur la chauve-souris " Pipistrella & Co " et, fin août, ils participent pour la première fois à la Nuit européenne des Chauves-souris .

2001 - Participation à la Semaine de la Mobilité afin de sensibiliser les autorités communales et régionales à l'insécurité encourue par nos jeunes élèves rejoignant leur école par la rue principale. M. José DARAS, Vice-Président de la Région Wallonne, ministre des Transports, de la Mobilité et de l'Energie est présent aux côtés deMme Jenny Levèque, Bourgmestre à Esneux et d'autres personnalités., Jeannine de Bouharmont et Monsieur Vincent Collignon organisent la première journée " Champignons ".

2002 - En mai, le projet " Effrailine notre chouette copine " présenté à l'Expo-Sciences (à laquelle participent chaque année les élèves de 2e option science) est sélectionné pour représenter la Belgique à l'Expo-Sciences européenne de Bratislava. Notre préfète est obligée de nous quitter, pour raison de santé. Elle est remplacée par Madame Catherine Lemal. En mars, Madame de Bouharmont organise une après-midi "Trottinettes" au profit du Télévie.

2003 - Sensibilisés par les problèmes de santé d'une condisciple, les élèves de première décident de participer à l'opération "Télévie". En mai, les responsables de l'Expo-Sciences retiennent notre projet " La pluie et le beau temps " pour l'exposition internationale de Moscou.
En mai également, Jean-Marie fait ses adieux à la troupe de l'ARE avec une présentation magistrale de Madame Sans-Gêne.

2004 - En mai, M. Philippe Clobus qui a succédé à M. Jean-Marie Bastin pour animer la troupe théâtrale, présente sa première pièce. Anne Dehin, professeur d'économie, et ses élèves créent une mini-entreprise " Flamm'color ". En juin: premiers diplômés de la section technique "Agent d'éducation" (photo).

2005 - En février, M. Jean-Marie Bastin revient sur la scène de l'ARE avec une troupe constituée d'anciens élèves pour nous présenter " Un air de famille ". L'athénée s'enorgueillit donc de pouvoir présenter deux pièces de théâtre par an puisqu'en mai, Ph. Clobus met en scène " Un vrai bonheur ". Au printemps, les élèves peuvent enfin rejoindre l'école au départ du feu rouge en toute sécurité grâce aux nouveaux trottoirs. L'Athénée participe au 100e anniversaire de la fête des arbres. Celles qui sont devenues les "Mama's rhétos" (Georgette Sante, Liliane Orlez, Marie-France Granier, Isabelle Evrard, Claudine Kirch) et emmenaient chaque printemps les élèves pour un voyage autant culturel que festif, mettent sur pied leur dernier voyage, une croisière en Egypte avec visite d'Abou Simbel et des pyramides, avant de passer la main à la Team Rhétos, une jeune équipe motivée qyu permettra aux élèves de l'ARE de sortir de leurs murs et de voir autre chose, en groupe.

2006 - Cinquantième anniversaire de l'Athénée!

2007 - En septembre, l'Athénée se lance dans l'aventure de l'enseignement en langues étrangères et ouvre une classe de première en immersion anglaise.

2008 - En novembre, l'athénée s'investit pour le développement durable avec le projet DDARE.

2009 - Cinq pièces de théâtre, 5 mises en scène qui furent des succès: Philippe Clobus passe la main à Charlotte Tessarolo et Romain Pasteger. Après Plaute, après les comédies de Molère, après le style particulier de Philippe, c'est la création pure et la fantaisie qui animera désormais les planches de l'ARE.

2010 -

2011 -En novembre, l'école est déclarée "école lauréate" du projet "Agenda 21". 

2012 - En janvier, Sylvie Englert lance une nouvelle activité: le tournoi d'éloquence. Après 10 années de bons et loyaux services, Madame Lemal, appelée à d'autres fonctions, laisse sa place à Madame Françoise Julien.

2013 - En janvier, Madame Françoise Julien cède la place à Madame Brigitte Lincé qui prend les rênes de l'établissement. En mai, des élèves motivés et coachés par Monsieur Romain Pasteger, présentent une pièce de théâtre mystérieuse dans un décor réalisé avec talent, lors de 4 représentations étalées sur deux week-ends. En juin, les premiers diplômés des classes d'immersion. En septembre, c'est l'euphorie mais aussi les tracas: c'est la plus grosse rentrée depuis la création de l'école. Avec 6 classes de première année, nous franchissons pour la première fois la barre symbolique des 500 élèves. Le restaurant didactique est quant à lui relooké avec tout autant de goût que les plats qu'on peut y déguster! En octobre, la classique marche parrainée se déroule sous un grand soleil (ce qui nous change des années précédentes!) et permet, une fois de plus, de collecter des fonds qui seront redistribués aux enfants, sous forme de livres scolaires, de photocopies et autres et ce grâce à la collaboration efficace entre l'Amicale et l'école.

Diaporama: Si l'ARE m'était conté ...

 

Complété et amendé fin 2013
plus quelques rares fois depuis cette date mais ... est-ce complet?
Vous qui lisez ces lignes…
si cet historique vous semble incomplet, erroné
n'hésitez pas à "remettre les pendules à l'heure" en m'envoyant un courriel

gsante@icloud.com

©2004 Copyright AREsneux - Réalisation : Georgette Sante & Laurent Dasthy