Athénée Royal d'Esneux Athénée Royal d'Esneux rue de l'athénée, 6 4130 Esneux ar.esneux@sec.cfwb.be
Accueil
  Généralités  
Etudes
Projets
Activités
Voyages
Rhétos
Théâtre
Amicale
Profs
Elèves
Anciens
Fondamental
Calendrier
Contact
Importance - Organisation & financement - Activités - Projet en cours - Souvenirs
 
Les cyclades - Avril 1995
 

Synthèse du voyage

Après un voyage en avion Bruxelles / Athènes sans problème, nous nous sommes retrouvés dans un hôtel situé non loin de La Plakka, célèbre quartier d'Athènes. Nous avons dû rejoindre l'hôtel à pied, les rues grouillaient de monde: c'était le jour de la Pâque grecque et l'heure de la procession.

Le lendemain, très tôt le matin, nous avons pris le car pour nous rendre à Delphes: un site majestueux à découvrir entre le Parnasse et le golfe de Corinthe mais nous n'avons pas vu la pithie. Nous avons organisé une course sur le stade, comme "en ce temps-là". Le musée de Delphes est tout petit mais intéressant. Après un bref arrêt à Arekova, pays des tapis, nous avons rejoint notre hôtel à Athènes et les cérémonies du moment.

Le troisième jour, nous avons rejoint le port du Pirée; on embarquait pour l'île de Mykonos. Soleil, hôtel calme en bord de plage, cuisine délicieuxe, que pouvions-nous souhaitez d'autre? Le village n'était pas loin, cela nous faisait une promenade pour la soirée. Splendide, le village, avec ses petites ruelles, ses boutiques, ses terrasses, son pélican... Nous l'avons revisité le lendemain et découvert l'église Paraportiani, le panorama du moulin Boni, ... Puis, nous avons eu envie de voir plus loin, et il faut dire que les mobylettes, qui, à tous les coins de rue ne demandaient qu'à être louées, étaient bien tentantes... Toute l'île de Mykonos est splendide...

Le cinquième jour fut consacré à la visite de l'île de Délos, île sacrée où la légende fit naîre Apolon et Artémis, deux jumeaux mis au monde par Leto, séduite puis abandonnée par Zeus. Le site archéologique de Délos est grandiose, avec l'avenue des Processions, le trésor et le portique d'Antigone, le temple d'Appolon, le sanctuaire d'Artémis, la terrasse des lions... Nous avons aussi entrepris l'ascensio du mont Cynthe.

Le sixième jour nous quittions Mykonos our rejoindre l'île de Paros. Hélas, la mer était agitée, très agitée: la plupart d'entr enous (et les profs aussi!) ont abordé l'île l'estomac complètement vide. Cela ne nous a pas empêchés, une fois sur la terre ferme, d'apprécier l'île voisine d'Antiparos, ni de visiter ses grottes. A Paros même, nous avons soupé dans une taverne et découvert la ville de Parikia (église aux cents portes, kastro vénitien... ) avant de rejoindre notre hôtel.

La matinée du septième jour fut consacrée à la visite du charmant petit port de Naoussa ainsi qu'à quelques achats dans les splendides bijouteries de Paros. Après une traversée sans problème, nous étions, ce soir-là, sur l'île et dans le village de Santorin. Le tour opérateur nous avait négocier un délcieux repas typique dass ue petite auberge d'Imerovigli. Succulent.

Huitième jour, déjà. Il est consacré à une croisière en caïque (petit bateau) dans la Caldeira, avec montée au volcan de Néa Kaméni et nage vers les eaux chaudes de Paléa Kameni. A Santorin aussi les bijouteries foisonnent et nous attirent pour des achats. Certains ont préféré descendre les ? marches qui conduisent au port de Fira etc... à les remonter à dos d'âne. Pourquoi pas?

Santorin possède un site archéologique qui présente un grand intérêt pour l'étude de la civiliation minoenne: Akrotiri. Plus tard dans la journée (nous sommes le 9e jour), nous avons découvert le village d'Ia, à la pointe de l'île. Après un repas de midi dans une merveilleuse petite auberge,quelle ne fut pas notre surprise de ne pas retrouver notre autocar: les profs nous l'avait tout simplement escamoté et nous invitaient à une alde de10 kilomètres sur un chemin qui longeait les falaises. Malgré ns rouspétances du départ, nous n'avons pas regretté cette marche "un peu forcée": à chaque tournant, la nature nous offrait des paysages grandioses que nous n'aurions pas voulu rater pour tout l'or du monde (enfin, bon 'est une expression quoi...). Merci d'avoir eu cette idée!

Nous rentrons tard à Santorin; juste de temps d'embarquer notre valise dans le ferry à destination du Pirée. Nous voyagerons de nuit, sur le pont, les yeux dans les étoiles.

Nous arrivons un peut tôt à Athènes. Nos chambres ne sont pas disponibles à l'hôtel Arethusa et nous nous endormons dans le salon d'accueil, assis ou couchés par terre, entassés les uns sur les autres. Fin de la matinée, nous faisons l'Erecthéion, le temple d'Athéna Niké... et le musée national qui renferme des objets provenant de tous les points du monde antique et datant de l'époque géolitique aux dernières années de la période romaine.

L'après-midi, les plus courageux ont visité l'Agora et sont montés au Lycabette, une colline verdoyante couronnée par la jolie petite église toute blanche de Saint-Georges et offrant une vie magnifique sur Athènes.

Le soir, repas typique dans une taverne, typique elle aussi (nous dit-on) avec musique grecque (le sirtaki bien entendu).

Mais c'est déja la fin hélas!

Travail collectif

Ce qu'ils en pensent

Impeccable, c'est ce que l'on peut retenir de otre voyage de rhéto. Prenez 2/3 de paysages splendides, 1/3 d'histoire, une pincée de plages de sable fin, un léger soupçon d'ouzo.... Laissez le tout chauffer une dizaine de jours à une température de 25°... confiez l'ensemble à une équipe de chefs organisateurs cools et vous obtiendrez la recette rhéto 95". Vinciane Bozet.

Du soleil, de vieilles pierres, de superbes paysages... Moussaka, feta, metaxha, retsina... un moral qui remonte résolument dans le positif.... Yves Gabriel

Se découvrir les uns les autres, rire ensemble sur la plage, le soir, sous les étoiles, se promener dans les ruelles des îles ensoleillées ou le long de falaises au panorama majestueux.... vraiment, cela nous a rapprochés. L'année terminée, nous aurons beaucoup de mal à nous séparer! Isabelle Klein

Voyage fantastique, proportionnel au travail fourni. Un véritable apprentissage de la vie en société. Axel Noël

Travailler ensemble pour le même but était déjà une belle expérience, mais vivre les Cyclades en groupe en apprenant vraiment à se connaître, c'était le plus beau. Espérons que les rhétos qui nous suivent garderont ce privilège. Delphine Defosse

Vous voulez apprendre en vous amusant? Participez au voyage des rhétos. Visite de sites historiques, balades dans ldes paysages magniques, ambiance excellente, temps chaud et ensoleillé... La Grèce, les îles... le rêve peut un voyage de fin d'études. Jérôme Pieters et Benoit Lussis.

 

 

 

©2004 Copyright AREsneux - Réalisation : Georgette Sante & Laurent Dasthy